Quelques idées pour optimiser le champs “objet” des newsletters

L’objet d’une newsletter est, avec le nom de l’expéditeur, le premier élément que le destinataire de l’email va lire. C’est donc ce qui va guider sa décision d’ouvrir ou non le courriel. Une attention particulière doit ainsi être apportée à la rédaction de ces quelques mots ou de cette phrase d’accroche. Nous allons présenter quelques idées pour des accroches réussies mais pour commencer, voici quelques erreurs à éviter :

  • Les messages statiques qui n’appellent pas l’action
  • Les numérotations répétitives : Lettre d’information de la Mairie n°23 – 28/09/2014
  • Les objets sans lien avec la thématique ou avec le contenu de la newsletter.

Cela laisse de nombreuses possibilités !

Poser une question

En lui posant une question, le destinataire va se sentir immédiatement impliqué. Il s’agit de l’inciter à l’action, et en l’occurrence, d’ouvrir le mail pour en savoir plus.

  • Avez vous lu les derniers articles de mon blog?
  • Etes vous inscrit à la réunion du 3 octobre ?
  • Vous recherchez le lieu de vos prochaines vacances?

Susciter l’interrogation du destinataire

L’objectif est alors d’interpeler le destinataire qui reçoit probablement des dizaines de newsletters chaque semaine. Susciter sa curiosité l’encouragera à ouvrir le mail.

  • Un événement à ne pas manquer !
  • Une bonne affaire à l’approche de l’hiver ! (pour une boutique en ligne qui vendrait des doudounes par exemple).
  • You’ll like this one (Campagne Obama)

Proposer des listes, des conseils ou des astuces

Les internautes sont habituellement très réceptifs à ces formats. Attention cependant à ne pas être trop racoleur.

Titrer “comme un journal”

Percutant, concis, accrocheur, le format du titre d’un journal peut correspondre à l’exercice, notamment pour les newsletters institutionnelles, associatives ou politiques.

  • Du nouveau pour les auto-entrepreneurs (pour un député qui relaie l’actualité législative)
  • Grande concertation sur l’avenir du quartier (pour une communauté d’agglomération qui lance une consultation publique)
  • Les chantiers solidaires 2014 sont ouverts ! (pour une association de solidarité internationale)

Gérer la longueur de l’objet

Il est difficile de prévisualiser l’affichage d’une newsletter en raison du très grand nombre de logiciels de courrier électronique, de webmails et des tailles d’écrans très diverses (smartphone, tablette tactile, ordinateur portable ou ordinateur de bureau).

Un objet de newsletter trop long sera tronqué et cela peut avoir un effet contre-productif sur votre message. Il est important de rester sur un format relativement concis. Mais on ne peut pas figer définitivement le nombre parfait de caractères ou de mots.

Heureusement, un outil nommé Litmus permet de prévisualiser l’affichage sur 8 clients mails différents (plusieurs version d’Outlook, Yahoo Mail, Gmail, Blackberry). Dans sa version payant l’outil peut proposer des prévisualisations dans plus de 30 clients mails (incluant Thunderbird, Android, iPhone, iPad, Windows Phone 8 et même AOL mail!).

previsualiser-newsletter

Dernier conseil

Prendre le temps d’écrire deux ou trois version de l’objet de la newsletter et la soumettre à quelques personnes avant d’effectuer l’envoi !

Article inspiré par nos amis de Mailpoet